Professions réglementées

 

Le Psychologue

​Le psychologue est un professionnel du fonctionnement psychique, du comportement humain, de la personnalité et des relations interpersonnelles. Par une écoute bienveillante et sans jugement, il aide le patient à trouver ses propres réponses, construire ses propres stratégies. Le psychologue, à la différence du psychiatre, n'est pas médecin - il ne prescrit pas de médicament!

Le titre de psychologue est protégé et reconnu par l'Etat depuis 1985. Pour en faire usage, le psychologue doit avoir obtenu un master de psychologie à l'Université (Bac +5). En fonction de son master, il peut se spécialiser dans différents domaines (psychologie clinique, cognitive, sociale, neuropsychologie). Cependant, de plus en plus de psychologues pratiquent une approche intégrative.

​Le psychologue est tenu de faire enregistrer son diplôme auprès de l'Agence régionale de la santé (ARS). A l'issue de cet enregistrement, l'ARS attribue un numéro au professionnel : le numéro ADELI.  Ce numéro, accessible au public, permet de valider le droit à l'usage du titre de psychologue par le professionnel. D'autre part, dans le cadre de sa pratique, le psychologue doit respecter un Code de déontologie. Ce code a pour objectif de règlementer la pratique des psychologues. Il aborde notamment la question du secret professionnel, du respect de la dignité de la personne, de la responsabilité, des compétences, de l'intégrité et de l'honnêteté du psychologue. Pour le consulter, cliquer sur ce lien : Code de déontologie des psychologues.

 

Le Psychiatre

​Le psychiatre est un médecin ayant choisi comme spécialité la psychiatrie. L'exercice de la psychiatrie étant protégé, le psychiatre est inscrit à l'Ordre des Médecins. Il est spécialisé dans le diagnostic et traitement des troubles et maladies mentales. 

Compte tenu de son statut de médecin, le psychiatre est en capacité de prescrire des médicaments, ce qui l’amène à traiter des pathologies psychiatriques parfois lourdes. Il peut exercer dans le milieu hospitalier mais également en libéral. 

​Sa formation lui permet de pratiquer la psychothérapie afin de proposer un traitement alternatif ou complémentaire à la médicamentation. Cependant, tous les psychiatres n’ont pas choisi d’approfondir cette technique.

 

Le Psychothérapeute

​Un psychothérapeute est un professionnel spécialisé en psychothérapie, c’est-à-dire apte à savoir écouter et analyser la souffrance de ses patients.

​Jusqu’à peu, le titre de psychothérapeute n’était pas contrôlé en France. Le Décret du 20 mai 2010 à permis de règlementer la profession : seuls les psychologues, médecins et psychanalystes, dont les critères de formation correspondent à la loi, sont autorisés à faire usage du titre de psychothérapeute.

​Cette loi censée limiter les dérives sectaires est contournée par des praticiens peu scrupuleux qui s'auto-proclament : "praticiens en psychothérapie" ou encore tout simplement "thérapeutes". Les psychothérapeutes autorisés à faire usage du titre sont inscrits au répertoire ADELI de l'ARS. N'hésitez pas à le consulter !

 

Profession non règlementée

 

Le Psychanalyste

Le psychanalyste se réfère à la théorie psychanalytique. Il s'agit d'une méthode d'investigation qui vise à soulager les patients par l'exploration de leur inconscient. C'est au travers d'une écoute attentive, des mots et du corps, que le psychanalyste propose une interprétation et amène son patient à effectuer un travail sur lui-même.

​L'Etat ne légifère pas encore sur le statut des psychanalystes. Néanmoins, les psychanalystes français sont regroupés au sein de diverses associations : seules trois associations sont reconnues par l'Association Psychanalytique Internationale.

Les psychanalystes doivent suivre un long parcours de formation, tant personnel que théorique avant d'être reconnus par leurs pairs.